Camping-car : quel est le poids de charge autorisé ?

Après avoir acheté votre camping-car, vous vous posez sans doute la question à propos de la réglementation en matière de poids sur la route. Nombreux sont ceux qui se trouvent face à ces problèmes de poids de camping-car. À noter que pour tous les véhicules, il est formellement interdit de les surcharger afin d’éviter tout accident.

Faire attention au PTAC

Il existe des règles à respecter. Sur la carte grise du véhicule, vous remarquerez le PTAC ou Poids total autorisé en charge du véhicule ainsi que le MVOM ou le poids à vide de ce dernier. La charge utile ne devra pas alors dépasser la différence entre le PTAC et le MVOM. Les poids des véhicules mentionnés sur la carte grise ont des significations. Différents poids se présentent avec votre camping-car : lorsqu’il est vide ou lorsqu’il sera plein. Le poids total autorisé en charge est le poids qu’il ne faudra jamais dépasser. Ce poids inclut tout ce qui trouvera sur le camping-car comme les passagers, les bagages et l’attelage. D’après le Code de la route, vous ne devez pas circuler à bord d’un véhicule avec un PTAC qui dépasse la limite autorisée. Pour le cas des camping-cars, il existe des modèles qui peuvent se conduire avec un permis B et d’autres qui sont classés parmi les poids lourds. Pour les camping-cars classiques, le PTAC est en général de 3,5 t. Si le MVOM est de 1,5 t par exemple, la charge utile ne devra pas alors dépasser les 2 t.

Et le camping-car poids-lourd ?

Pour le cas d’un camping-car poids lourd, il sera soumis à la même règlementation que les camions. Sur les autoroutes, les camping-cars poids lourd ne devront pas alors dépasser les 110 km/h. Sur les routes à deux chaussées, ils devront respecter la vitesse maximale de 100 km/h. Lorsqu’ils roulent sur les nationales où les voies ne sont pas séparées, les camping-cars ne devront pas dépasser les 80 km/h. En ville, comme les autres véhicules, ils ne devront pas dépasser les 50 km/h toutes les règlementations qui ont un lien avec le poids devront être respectées.

À propos des angles morts

En ce qui concerne les angles morts sur les camping-cars, une signalisation servant à matérialiser les angles morts sera nécessaire. Les véhicules qui sont concernés sont ceux qui ont un poids total autorisé en charge de 3,5 t. Ces signalisations devront alors être installées à l’arrière et sur les côtés du véhicule.

Stationner et camper en camping-car : ce n’est pas la même règlementation !
Les autocollants angles morts bientôt obligatoires ?